Orignaux: cartographie des populations

Une équipe de chercheurs de l’Europe, de la Russie et des États-Unis vont utiliser des données d’observation de la Terre (OT) et des modèles informatisés pour identifier les habitats et populations d’orignaux en Russie. En théorie, l’abondance de la végétation devrait être un des facteurs clés permettant d’identifier les zones ou les populations d’orignaux sont les plus abondantes. Cependant, les chercheurs se demandent si c’est plutôt la santé de la végétation qui est le meilleur indicateur pour prédire et identifier les populations les plus abondantes. À l’aide de données MODIS (Terra & Aqua), il est possible d’identifier trois paramètres reliés à la santé des végétation : la productivité de végétation, la productivité de végétation minimale et la productivité de végétation saisonnière. Ce type de modélisation à l’aide des données d’OT sera utile pour la gestion des habitats, des terres et des forêts.

Pour plus de détails, visitez : https://earthobservatory.nasa.gov/images/146621/mapping-moose-populations-in-russia

Crédits : NASA, 2020