Des prévisions météo plus précises grâce à un module de satellite conçu à Québec

Photo : Ball Aerospace & Technologies Corp.

Un texte de Jonathan Lavoie, pour Radio-Canada (Consultez l’article complet ici)

Lancé le 17 novembre, le satellite JPSS-1 a commencé à transmettre ses premières images. À son bord, on trouve un des senseurs infrarouges les plus sophistiqués jamais envoyés en orbite. Ce module a été pensé, conçu et réalisé à Québec, dans les bureaux d’ABB.

« Qui penserait qu’une usine de Québec fabrique [des senseurs] pour la NASA, l’Agence spatiale japonaise, l’Agence spatiale canadienne, des composantes qui vont dans l’espace? », lance tout sourire le directeur général d’ABB, Marc Corriveau.

Le sondeur infrarouge développé par ABB, le CrIS, permet de détecter les températures et l’humidité partout sur la planète.

Avec plus de 2200 mesures différentes, allant du sol jusqu’à l’espace, il aidera les météorologues à faire des prévisions météo plus précises sur une base de sept jours.