Télédétection par satellite pour la surveillance de la diversité des espèces (Tiré de InfoGreen, 2016)

La recherche soutenue par le projet EU BON a démontré que la télédétection par satellite (TDS) serait l’une des approches les plus rentables pour l’identification des zones à forte biodiversité et la prévision des changements relatifs à la composition des espèces.

Publiée dans la revue « Remote Sensing in Ecology and Conservation », la recherche examine le potentiel réel de la télédétection par satellite (TDS), ainsi que les écueils qui doivent être évités pour réaliser son potentiel complet. L’étude prend l’évaluation de la diversité des communautés végétales comme étude de cas. Démontrant les difficultés à obtenir de bons résultats en ne s’appuyant que sur des données de terrain, l’article discute des avantages des méthodes de TDS.

Contrairement aux méthodes de collecte sur le terrain, la TDS permet de couvrir totalement la superficie complète de la Terre à l’étude sur une courte période de temps. L’auteur principal de l’article, le Dr D. Rocchini, de la Fondazione Edmund Bach, est un partenaire du consortium du projet et chef d’équipe d’EU BON.

– Voir plus sur: http://www.infogreen.lu/article/teledetection-par-satellite-pour-la-surveillance-de-la-diversite-des-especes#sthash.G6WgirS5.BFiwgqkq.dpuf